« Impact jeunesse » : interview d’une bénéficiaire

#autonomisation #jeunes #formationprofessionnelle #pisciculture #Franceville


LEKIBI Aubaine Allégrah, jeune fille-mère : « Je suis heureuse d’être dans cette formation en tant que jeune fille-mère. J’ai été sélectionnée parmi plusieurs personnes et je peux dire que le programme est très intéressant. Nous recevons beaucoup de cours et avons eu des manuels qui nous montrent comment élever les poissons et en faire un business. La pisciculture demande beaucoup d’énergie mais c’est passionnant, c’est pourquoi j’aimerai aussi apprendre comment réussir dans le domaine afin d’obtenir ma propre activité. »

0 vue0 commentaire